Bernard Mages l’amitié européenne

Le traité de l’Elysée est une belle occasion pour un artiste de créer un support qui va participer à  marquer le 50eme anniversaire de l’amitié franco-allemande ( traité datant de  1963,  traité Franco-allemand signé par le général de Gaulle et le chancelier Adenauer)

 

 

C’est à cette occasion qu’une sculpture en acier a été commandée au  sculpteur créateur régional. les mots clefs étant ” un arbre”  et bien sur “amitié”. Passé les aspects techniques ( taille finition fixation expédition) le libre cours était laissé pour cette réalisation.  La réalisation qui est à l’origine de cette demande est une autre sculpture du même auteur appelée “‘arbre du monde”. Une sculpture murale.

 

 

Remplacer le feuillage par une ronde de personnages aux formes  variées symbolisant la diversité et la complémentarité puisqu’ils font partir d’un même et unique organisme qui est l’arbre.  Amitié à la fois existante matérialisée par  cette farandole humaine, mais aussi naissante et sans cesse renouvelée par nouvelles générations comme ces  silhouettes qui naissent dans les branchages, dans le corps de l’arbre et s’en détachent  avec force et détermination pour élargir la couronne de l’arbre étirant toujours plus loin le liens d’amitié entre les hommes et les pays.  Cette sculpture sera installé dans la ville allemande de Bad Wiessee.

 

 

 

Mais le symbole de l’arbre rappelle qu’il est ancré à la terre et que fruits qu’il porte  finiront par germer et étendre les vertus qu’il véhicule tout autour de lui.  Ce n’est plus un arbrisseau mais un arbre mature qui montre sa force  dont maintenant on peut faire des boutures bien au delà du cadre franco-allemand. Il n’attend que cela compléter sa génération en une forêt dense et radieuse entre tous les peuples. Il avait pris racine sur des sols instables mais bien cultivé il a prouvé que même dans la pire des situations on peut tout transcender.

 

Puisse de nombreux autres arbres venir s’ajouter à cette forêt, et ce serait un comble que cela ne soit pas en ces temps de développement durable et de souhaits de paix durable.