L’artiste

Bernard Mages

Je suis né  entre Quercy Rouergue et Ségala à la limite du Tarn, du Tarn et Garonne et de L’Aveyron par une belle journée d’été de 1958.

Ma Mère s’occupait du foyer et mon père avait une double activité de paysan et d’ouvrier la nuit dans une cimenterie. Ils insistaient  sur le fait d’être curieux, observateur, créer et transposer à partir de ce que nous avions sous la main. Être imaginatif. Certainement là le début du développement du trait commun  des artistes.

Après des études en agronomie, j’ai travaillé dans le monde des semences. Un milieu dans lequel de nombreuses compétences transversales sont nécessaires en plus des nombreuses connaissances  dans le coeur du métier tant il est varié pour être  excellant  spécialiste.

Comme consultant j’ai eu la chance de voyager de rencontrer des univers différents et là aussi d’apprécier l’inventivité, la créativité. Un trait commun tant dans les missions très techniques que dans les missions humanitaires ou faire avec ce qu’on a sous la main avait encore plus de sens.


 

Au hasard d’une rencontre il m’a été proposé de participer à la restauration, et la décoration d’une grande propriété dans la région parisienne. Le critère ‘touche à tout’ avait été déclencheur. Un pari un peu fou. Étape après étape j’ai été initié à diverses techniques artistiques sur la base de mon  aptitude à transposer  les techniques d’un domaine à l’autre. Pendant 4 ans une sorte de graine d’artiste c’est mise pousser.

Artiste artisan sculpteur contemporain

Après avoir crée un premier atelier en région parisienne je suis revenu m’installer dans mon hameau natal. C’est là que je réalise mes tours de magie dont j’ai le secret et dont j’aime faire partager les mystères avec  simplicité et bonne humeur.

Le travail du fer, de l’acier c’est imposé de lui même. Un univers de création très éclectique qui conjugue Art et Artisanat.


Exposition rêve de jardin-  jardin du casino de Monaco

L’artiste offre une approche particulière du métal souvent perçu comme un matériaux rigide et froid. Ici il est conjugué avec souplesse, poésie, légèreté, délicatesse, aérien ce qui confère à ses réalisations un caractère original que l’on rencontre rarement. 

Dans mon atelier le fer devient dentelle sans renier la force de son âme.  Travaillé à froid la matière prend forme pour créer l’émotion dans la simplicité et la singularité avec peu d’outillage.
Une technique compatible avec des pièces de grandes dimensions en exploitant la force de l’arc, ma répétition des courbes comme dans les cathédrales gothiques allégées de la masse de la matière.

Artiste artisan du fait de la variété des domaines d’expressions: Mobilier, fontaines,  mobiles, décors muraux, portails décoratifs, enseignes et luminaires, sculptures.

fontaine-originale-pigeons
enseigne-enluminure
fauteuil-de-jardin-fer-forgé-poissons-bernard-mages
brise vue original
portail-5-elements-22 (3)
sculpture acier corten
girouette de toitute coq

Précédent
Suivant

Mes sculptures font appel à la technique par découpe et assemblage. Comme mes autres créations
elles se caractérisent pas ces une esthétique faite  de légèreté, poésie, délicatesse, harmonie. Une véritable marque de fabrique.

les sculptures fils de fer font aussi partie de mon champ d’expressions. Cela  dans un style très particulier qui apporte une élégance et une finesse qu’on n’attend pas de ce matériaux. Un style  remarquable par sa personnalité et qui se démarque par
son originalité.

scupture fil de fer design
sculpture fil de fer main tendue
sculpture fil de fer

Précédent
Suivant

Ma philosophie mon inspiration

Créer est un jeu  un bonheur qui doit transparaître dans ce que je conçois  et imagine dans mon atelier

Tout ce qui nous entoure se réfléchi en nous en un écho imaginaire et intuitif qui réveille nos passions, notre art de vivre, ce qui nous fait vivre et aimer. Cela se traduit en retour par la création de notre propre univers dans le choix des objets, des personnes qui nous entourent et dans ce que nous faisons.

la nature est souvent ma source d’inspiration. J’aime la contempler y méditer. Souvent elle m’a montré le détail qui manquait ( la forme courbe d’un pédoncule, le charme des graines d’ombellifères qui se détache dans le vide du ciel…)

Je suis curieux de tout et j’aime  jouer à transposer un domaine dans un autre. Tester, essayer, laisser faire mes mains qui semblent avoir leur propre intelligence. Les laisser cintrer le métal  pour que la pièce vienne s’ajuster parfaitement. Laisser faire le hasard.

Trois ou quatre grand maîtres m’inspirent plus  particulièrement: Calder, Giacometti, Klimt,  et Gaudi.

L’atelier et le showroom

L’ atelier est installé dans une vieille grange ce qui offre de l’espace et de la hauteur. Un large portail laisse entrer le jour car je ne travaille quasiment qu’à la lumière du soleil.  Un établi confectionné à partir d’un lit releveur ce qui me permet de disposer d’un grand plan  et de pouvoir ajuster la hauteur.

Des outils fabriqués  pour tordre, courber , cintrer, arrondir ou encore arquer le métal en plus de l’outillage classique fait de marteaux, pinces, tenailles, poinçons et serres joints  s’ajoutent un découpeur plasma manuel et un poste de soudure à l’arc.

Du dessin à la réalisation

Pour les plans  quelques croquis avec quelques cotes tracés rapidement sur une feuille de papier, quelques photos pour se rappeler d’un mouvement une forme. Deux ou trois notes manuscrites pour ne pas oublier un détail ou organiser les étapes de création.  Puis  pour débuter il le faut pouvoir visualiser mentalement sous toutes ces coutures la pièces que je veux réaliser. Puis un crayon  blanc pour dessiner sur la tôle et le fer. c’est là que tout se joue.

le rendu final n’est pas prédéfini, il se compose au fur et à mesure. Je ne mets pas d’intention de départ.

Une fois terminée chaque pièce quitte l’atelier pour aller dans le showroom où elles attendront avec impatience leur départ.  Une galerie d’art contemporaine, un visiteur de passage, un commanditaire à moins que ce ne soit une exposition dans une galerie d’art de sculpture. Parfois c’est un agent d’artiste qui prend le relais. Ce manager artistique nous est d’une aide précieuse.


Venir à l’atelier — autour de l’atelier

.

Ici je vous accueille en Occitanie dans mon hameau de Puech Mignon (82) sur la commune de Laguépie. La seule baigande de de rivière classée pavillon bleu et on n’en est pas peu fiers pour un si petit village. Juste à quelques encablures les bastides de Cordes sur Ciel, de Saint Antonin Noble, de Najac . Que des noms qui chantent l’accent du pays.

Un peu loin les villes roses, parce que le soleil fait rougir leurs murs de briques. Toulouse notre
capitale, puis Albi, Gaillac et Montauban.

Nous disons que nous habitons le midi moins le quart parce que nous sommes aux portes de la Méditerrannée et à égale distance du Massif Central des Pyrénées et de l’océan. Autant de paysages et de climats pour une plus grand diversité.